Isolation des combles : les différentes techniques

Isolation des combles

Publié le : 16 janvier 20236 mins de lecture

L’isolation des combles est une priorité quand on engage des travaux de rénovation énergétique dans sa maison. Il existe plusieurs méthodes d’isolation de toiture et les matériaux que l’on va utiliser diffère selon la nature des combles. Les travaux d’isolation des combles donnent droit à des aides publics pour aider au financement de ces travaux.

Isoler sa maison par le haut : les combles perdus

Dans une maison, l’isolation des combles permet d’optimiser le confort thermique et d’éviter les déperditions de chaleur. En effet, on estime que dans une maison mal isolée, 30% de la chaleur s’échappe par la toiture en hiver et qu’une toiture mal isolée en été fait suffoquer les occupants des lieux. Rendez-vous ici pour en savoir plus sur les différentes techniques d’isolation des combles et ainsi réduire votre consommation. En effet, si vous voulez mettre fin à des dépenses énergétiques trop élevées et améliorer le confort de votre logement en hiver comme en été, la solution se trouve dans la réalisation de travaux isolation de combles. Aujourd’hui, plusieurs techniques d’isolation sont possibles. Elles dépendent principalement du type de charpente et de la facilité d’accès aux combles. La technique par soufflage mécanique est très répandue : celle-ci consiste à injecter mécaniquement un matériau isolant dans les parois des combles. Cette méthode est applicable à toutes les configurations de charpente qu’elle soit de type industriel ou traditionnel et que les combles soient facilement ou difficilement accessibles. Le soufflage de laine permet de recouvrir parfaitement l’ensemble du plancher des combles (y compris les moindres recoins) et d’assurer ainsi une isolation complète de la toiture par le sol et la charpente.

Technique de l’épandage

Il existe une autre méthode pour isoler une toiture, elle est appelée l’épandage. Celle-ci permet d’obtenir une isolation des combles efficace et de réaliser de réelles économies d’énergie Cette technique est similaire à la précédente et la seule différence est qu’à la place d’une machine de soufflage, on va utiliser un râteau pour effectuer l’épandage. Les matériaux isolants que l’on va utiliser sont les mêmes que ceux pour la technique de l’épandage. Si votre maison a des combles qui sont facilement accessibles, vous pouvez utiliser un matériau isolant en rouleaux pour réaliser l’isolation de l’étage combles. La priorité sera d’isoler le plancher des combles. Vous commencerez par poser une première couche d’isolant entre les solives de toiture puis une seconde couche qui permettra de recouvrir le sol complètement. Il est important de calfeutrer tout l’espace disponible, coins et recoins compris, puis de coffrer soigneusement le pourtour des boitiers et fils électriques. Prévoyez une lame d’air avant d’installer un pare-vapeur puis le matériau isolant. Après cela, il ne restera plus qu’à poser des panneaux en bois sur lesquels on posera un revêtement de sol.

Isoler des combles aménageables ou déjà aménagés

En matière d’isolation de combles, différentes techniques peuvent être utilisées. Ce choix dépend aussi de la vocation que vous souhaitez donner à l’espace : combles perdus ou combles qui deviendront un espace de vie. Une isolation de combles peut se faire par l’intérieur en fixant des panneaux semi-rigides et rigides sur les parois de la charpente. Pour cela, l’isolation peut se faire par la pose d’une épaisseur de laine isolante entre les chevrons ou sous rampants de toiture. Dans les deux cas, il faut prévoir l’installation d’un frein pare-vapeur puis une finition avec la pose de plaques de plâtre pour recouvrir le matériau isolant. Dans le cas de combles qui sont déjà aménagés, vous pouvez prévoir d’installer une isolation thermique par l’extérieur de la toiture. Cette technique présente l’avantage de ne rien perdre en surface habitable et de pouvoir conserver des poutres apparentes. La méthode du sarking consiste à retirer la couverture de la toiture pour poser une ou deux couches de panneaux isolants. Les panneaux en bois sont recouverts d’un isolant pour éviter la formation d’un pont thermique. La couverture de toiture sera ensuite reposée par-dessus l’isolant. Cette méthode implique généralement qu’il faut complètement refaire la toiture. Si vous avez un projet de rénovation de toiture, elle convient parfaitement : nouvelle toiture et isolation efficace.

Demander conseil à un professionnel 

Quelle que soit la technique d’isolation des combles prévue, il est conseillé de faire appel à un professionnel certifié en rénovation énergétique : label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour vous assurer de travaux réalisés dans les règles de l’art. Cet expert pourra aussi vous conseiller dans le choix du matériau isolant : laine de verre, laine de chanvre, laine de roche, laine de lin ou ouate de cellulose. En matière d’isolation thermique, la laine de verre reste un matériau très apprécié. En effet, celle-ci détient d’excellentes propriétés thermiques et acoustiques. Elle est légère, imputrescible, résistante aux rongeurs et au feu. Cependant, pour la poser, il faut s’équiper de protections spéciales et c’est plutôt une affaire de professionnels que de bricoleurs.

Plan du site